Agriculture

Les cours mondiaux des marchés des produits agricoles étant totalement sous-estimés par rapport à leur réelle valeur, les gouvernements des pays riches subventionnent leurs agriculteurs pour éviter que ceci ne disparaissent définitivement de leur territoire et ne pas être dépendant des pays du Sud dans ce domaine. Ces subventions engendrent alors des inégalités entre les agriculteurs du Nord (subventionnés) et du Sud (non subventionnés).

Le coton

25% des pesticides employés dans le monde le sont pour la culture du coton, qui ne représente pourtant que 2,5% des plantes cultivées. La culture du coton rend inféretile la terre.

Achetez des habits en coton bio, exemples de marques engagées :

Modetic     Azimuts     Planète Coton     Label Oeko Tex     Seyes     Veja


OGM, j'en veux pas !

Les OGM (Organismes Génétiquement Modifiés)

Les OGM sont le résultat de manipulations génétiques sur un orgisme naturel.

Pourquoi certains souhaitent modifier la nature puisque tout fonctionne magnifiquement bien depuis des millards d'années ?

Les entreprises d'agroalimentaire spécialisées dans les OGM (liste en bas de page) diront que c'est dans le but de produire des produits agricoles plus résistant et ayant un tôt de croissance plus rapide, permettant ainsi à l'agriculteur de diminuer ses pertes et de produire plus, donc d'accroître ses rendements et ainsi ses revenus.

Ces propos sont les arguments classiques qui masquent la réalité des OGM. L'intérêt de ces sociétés réside uniquement dans les brevets. En effet leur objectif est de breveter notre nourriture afin d'en avoir la totale exclusivité. Il sera alors impossible de trouver des semences non OGM (comme c'est déjà le cas aux Etats-Unis) et les agriculteurs seront contraints de passer par ces sociétés pour pouvoir continuer leur activité. Mais jouer au apprenti sorcier en modifiant la nature est extrêment dangeureux, déjà aux Etats-Unis, de maladies nouvelles apparaissent vraisemblablement liées aux OGM ainsi que le développement anormal du cancer chez les paysans méxicains. Rappellez-vous de la vache folle. De plus en Inde (grand exportateur de produits alimentaires) où les OGM sont largement utilisés, les agriculteurs commencent à remettre en question leur efficacité.

Certains chercheurs craignent que les OMG, une fois libérés dans la nature, aient des effets imprévisibles sur la biodiversité. Ils pourraient, par exemple, exercer sur certains parasites une pression très forte susceptible d'enclencher un processus d'évolution aboutissant à des espèces nouvelles bien plus résistantes. Ils pourraient aussi entraîner la disparition de ces parasites. Or si une espèce disparaît de la chaîne alimentaire, c'est toutes les autres qui en sont affectées.

Des OGM en France

En France, il y a en 2006 un peu moins de 5 000 hectares de maïs OGM destinés à être commercialisés en Espagne, soit 10 fois plus qu'en 2005.

90 millions d'hectares OGM sont cultivés dans 21 pays, selon les chiffres de l'International service for the acquisition of agri-biotech applications (Isaaa), un organisme américain pro-OGM.

Greenpeace a créé la section "détectives OGM" qui traque les produits alimentaires à base d'OGM en France importés de l'étranger. Ainsi ils ont prouvés (photos à l'appui) que de tel produits sont en vente sur notre sol et établi une liste des magasins qui les diffusent ! De plus Greenpeace souligne que les OGM sont massivement introduits à notre insu dans notre chaîne alimentaire par le biais de l’alimentation des animaux d’élevage, notamment des vaches qui produisent le lait. 80% des OGM cultivés dans le monde sont actuellement destinés à l’alimentation animale, et se retrouvent dans la viande, le lait, les oeufs : des produits non soumis à l'obligation de traçabilité, ainsi chaque année, plusieurs millions de tonnes de soja transgénique arrivent dans notre alimentation en France. Voir la cyberpétition

Principales multinationales dans les OGM (toutes américaines)

Monsanto visitez cette page pour comprendre les crimes contre l'humanité comis par cette firme (ex : distribution de l'agent orange au Vietnam), Syngenta, DuPont, Bayer, Biogemma, Pioneer Génétique. Ensemble elles ont créé l'association AgroBio pour promouvoir les OGM au Méxique.


2 études scientifiques prouvent que les OGM sont dangereux à la santé (voir la vidéo) :






Une étude scientifique démontre que les OGM contamminent le maïs et les ruches

MAÏS ET RUCHES CONTAMINÉS PAR DES OGM DANS LE SUD-OUEST BORDEAUX
[ mercredi 30 août 2006 - © Reuters ]

Une expérience menée dans le village de Grézet-Cavagnan, dans le nord-ouest du Lot-et-Garonne par le collectif "Aquitaine avenir sans OGM" démontrerait que trois parcelles de maïs non-OGM et trois ruches ont été "contaminées" en 2006 par des maïs transgéniques d'un champ où l'exploitant avait cultivé sept hectares de maïs OGM dans le plus grand secret en 2005 avant d'annoncer publiquement son intention d'en implanter 100 hectares.

"Tous les échantillons de maïs analysés démontrent que l'ensemble des trois parcelles étudiées est contaminé avec présence certifiée d'OGM", indique l'étude dont les résultats ont été présentées mercredi à la Chambre d'agriculture d'Agen.

Sur les trois parcelles concernées, le taux de contamination est de 0,3% d'ADN pour la plus proche, située à 15 mètres de la "source OGM", et de 0,1% d'ADN pour celle située à 95 mètres du champ transgénique. Pour la troisième, à 305 mètres, les OGM sont "détectables mais non quantifiables".

Quant aux trois ruches, le pollen de maïs analysé fait apparaître des taux de contamination autour de 40% dans celle située à 400 mètres et entre 40 et 50% pour celle implantée à 1.200 mètres. La teneur en ADN transgénique est détectée mais non quantifiable à 1.500 mètres.

Les réalisateurs de cette expérience ont veillé à respecter la diversité du maïs mis en culture dans la région en semant un mélange le 4 mai sur trois parcelles mises à leur disposition par des agriculteurs.

Au moment de la floraison, entre le 6 et le 16 juillet, les "maïs paysans au même stade que le maïs OGM ont été identifiés". Puis des prélèvements ont été effectués par la suite à fin d'analyses, l'ensemble des opérations s'effectuant sous le contrôle d'un huissier.

Une procédure identique a été utilisée pour l'implantation des neuf ruches réparties sur trois sites distants de 400, 1.200 et 1.500 mètres du champ OGM.

L'étude indique que "l'ensemble des échantillons prélevés : pollen sur ruches et maïs sur parcelles, ont été mis sous sachets scellés" avant d'être envoyés au laboratoire Atlangène, à Saint-Herblain, dans la Loire-Atlantique.

"Cette étude confirme de manière scientifique que dans un rayon de 300 mètres, les plantes ne sont pas exemptes de contamination. Elle prouve aussi que contrairement à ce que disent les pro-OGM, les abeilles vont bien sur les fleurs de maïs et dès lors peuvent transporter fort loin la pollution OGM", a dit à Reuters Bernard Péré, vice-président du Civam Agrobio 47.

Bernard Péré estime également que cette étude est un outil qui peut permettre d'engager des poursuites judiciaires notamment contre l'Etat qui n'encadre pas les cultures OGM.

 

1. Conséquences des OGM en Argentine
2. Conséquences des OGM en Inde
3. Le scientifique Jean-Pierre Berlan parle des OGM
4. Discours de José Bové

Passer à l'action !
Fauchage : méthodes et choses à savoir

Tenue, mieux vaut prévenir que guérir :

Pour se protéger des gazs lacrymogènes. Respirer ces gazs provoque des nausées et irritations des yeux.

  • Une écharpe imbibée d'un peu de citron foulard
  • Lunettes de plongé ou masque de ski
  • Les gazs lacrymogènes sont vaporisés au visage, pour éviter d’en avoir dans les oreilles vous pouvez les boucher avec du tissu, c'est également plus que recommandé en cas de "bombes assourdissantes" lancées par les forcenés
  • A noter : porter un bonnet ne ferait qu’attirer les foudres des forces de l’ordre

    - Les forces de l’ordre utilisent parfois des chiens, un pantalon et une veste en jeans ainsi que des chaussures de marche vous protègerons mieux des morsures.

    - Bouteilles d’eau dans la voiture pour se laver la visage de la lacrymogène, désinfectant, pansements, etc…

    - Eventuellement un téléphone portable pour rester en contact avec l’équipe de guet.

    Comment détruire un champ ?

    1. Le plan est plié en deux à mi-hauteur.

    2. Le plan est couché au sol.

    3. Le plan est arraché (long et difficile)

    Action de jour :

    Elles sont faites a visage découvert et est a but médiatique en vu d’informer et de sensibiliser au problème des OGM. Plus on est, mieux c’est. Remarquons que ces deux facteurs - médias et nombre - fait que les forces de l’ordre sont généralement bien moins agressives.

    Action de nuit :

    Son but est d’être clandestine et silencieuse. Le nombre de participants est donc limite. Ce type d’action est en général réalisée sur des parcelles en plein air cultivées pour des tests scientifiques, elles sont gardées par des vigiles. Il faut avancer d’un seul rang, aider ceux qui sont plus lents, plier les plans et laisser intact les derniers rangs derrière lesquels patrouillent les vigiles. On ne doit pas parler et être le plus discret possible car si l’on est découvert, les forces de l’ordre arrivent et profitent de l’obscurité pour tabasser sadiquement.

    Précaution :

    Le danger ne vient pas seulement des forces de l’ordre mais aussi des agriculteurs pro-ogm. En représailles ceci peuvent s’en prendre aux véhiculent laisses seuls pendant la fauche. Il est donc plus que recommande qu’une équipe de guet de 4 personnes environ, trois hommes et une femme par exemple, reste dans les véhiculent. Son rôle sera double : protéger les véhiculent en cas d’attaque et prévenir par téléphone portable les faucheurs de l’arrivée des forces de l’ordre et ainsi contrer l’effet surprise.

    Certains de ces paysans sont également armes de battons et de chiens au cote des forces de l’ordre.

    Identification des faucheurs :

    Les forces de l’ordre photographient fréquemment les faucheurs, soit au sol, soit a partir d’un hélicoptère. Si l’on souhaite rester anonyme, dans d’autre cas cela ce fait a visage découvert pour montrer que l’on a rien a se reprocher.

    Avoir une casquette, porter ses lunettes de protection et mettre son foulard devant le nez rend plus difficile l’identification.

    Une équipe de professionnels penserait également a s’habiller d’une couleur unique afin de rendre plus difficile la distinction entre les membres. (cela reste complique et jamais appliqué).

    Comment réagir en cas d’attaque ?

    Rester grouper : les forces de l’ordre sans prendrons plus facilement et plus violemment aux personnes isolées.

    Lorsqu’une grenade fumigène est lancée : la recouvrir le plus vite possible avec le pied de terre pour l’éteindre.

    Si vous recevez du gaz lacrymogène dans les yeux, rincez les avec de l'eau et surtout ne les frottez pas pour éviter accentuer l'irritation.

    Prendre des photos et filmer : cela a pour effet de dissuader les forces de l’ordre a taper fort et sert de témoin pour Internet.

    Comment rejoindre les Faucheurs Volontaires ?

    Lisez la Charte des Faucheurs Volontaires, si vous y adhérez, imprimez et remplissez (tres lisiblement) l’Engagement de Faucheur Volontaire et renvoyez le à :

    Collectif des Faucheurs Volontaires
    4, place Lucien Grégoire. 12100 Millau

    Vos coordonnées seront alors transmises au coordonnateur de votre région. Si vous avez une adresse électronique, ne l’oubliez pas : les envois papiers coûtent cher.

    1. Discours de José Bové
    2. Vidéo du fauchage de 15 hectares de maïs transgénique par José Bové et près de 500 faucheurs à Gréset-Cavagnan (47), le 2 septembre 2006
    3. Vidéo du fauchage d'OGM à Nonette, Puy-de-Dome, 27 août 2005
    4. Vidéo du fauchage d'un champ de maïs OGM à Saint-Hilaire (Haute-Garonne) avec José Bové et 200 faucheurs volontaires le Dimanche 30 juillet 2006
    5. Les portes du pénitentier (musique/vidéo)
    6. Manifestation contre Monsanto devant son siège français